Samedi 3 mars, première séance de taille au verger de Locmaria à partir de 14h.

Environ 40 personnes se sont présentées au verger par un  temps correct.

Notre président Jo  a expliqué les techniques de taille des arbres fruitiers à pépins.

                 

Pourquoi faut-il tailler? Plusieurs objectifs nous amène à tailler les arbres fruitiers:

- Orienter la croissance l’arbre pour lui donner une forme équilibrée

- Favoriser la floraison en agissant sur la transformation des bourgeons

- Supprimer les branches malades ou mortes.

- Dégager le cœur de l'arbre (pour les formes en gobelets) pour favoriser la pénétration de l'air et de la lumière et réduire  l'humidité favorisant le développement des maladies à champignons

- Eliminer les branches malades atteintes par le chancre ( à faire durant toute l'année)

- Limiter l'alternance en régulant le flux de sève

Quand tailler?  

En général les fruitiers à pépins sont taillés en fin d'hiver (mars) lorsque que la sève commence à monter. Cela assure une meilleure cicatrisation. La poussée de la sève limite la pénétration des micro-organismes au niveau des plaies. Les bourgeons commencent également à se développer et il est plus facile de les reconnaître. Eviter la taille par temps humide ou par température trop basse (gel). On peut également pratiquer la taille en vert pendant l'été

Quels outils utiliser?

- Un sécateur bien affûté pour faire des coupes franches. Il faut le désinfecter pour éviter de transmettre les maladies

- Un ébrancheur pour couper les branches assez fortes

- Une scie arboricole pour élaguer les très grosses branches

         

Comment tailler?

Avant de tailler il est important de connaître les différents constituants d'une charpentière: bourgeons à bois, coursonne, bourse, dards, bourgeons à fleur, gourmands, rameau à bois, brindille à bois et brindille couronnée)

                       

                        

Les différentes tailles:

La taille de formation 

Il s’agit d’aider l’arbre à construire une charpente équilibrée. Cette taille s’effectue pendant les premières années de croissance en partant du scion. On choisit les branches qui deviendront les charpentières et on les raccourcit régulièrement pour leur permettre de se renforcer. Il s’agit donc de ne pas laisser les arbres s’emballer et de contrôler la dominance apicale.

La taille de fructification

Le but est d'obtenir des fruits sur nos arbres. Pour cela il faut favoriser le développement des bourgeons à fleurs en pratiquant la taille "trigemme". Cette taille à trois yeux a pour but de transformer les yeux à bois en dards qui deviendront par la suite des bourgeons à fleurs.

La taille de régénération

Cette taille se pratique sur des arbres assez anciens qui n'ont pas été entretenus pendant plusieurs années. Le principe est d'éclaircir le centre de l'arbre en gardant les charpentières de départ qu'il faut raccourcir.  Il faut supprimer les branches qui se croisent et qui vont vers l'intérieur de l'arbre. Il est nécessaire de tenir compte de la vigueur de l'arbre car une taille trop sévère sur un arbre vigoureux va entraîner une pousse importante de rameaux érigés (gourmands) qu'il faudra à nouveau tailler l'année suivante.

Pour info: lien vers le site internet le jardin des merlettes expliquant la taille des fruitiers

Une vidéo explicative de la taille a été réalisée en 2017 par l'association: Voir la vidéo

              

Ensuite, par petits groupes les adhérents ont pratiqué la taille sur les arbres adultes du verger en mettant en pratique les explications données en début de séance. Les grosses plaies de taille sont soignées à l'aide d'un mélange huile et bouillie bordelaise. Les rameaux taillés sont ensuite ramassés et seront ensuite détruits par les services municipaux.

A noter:  C'est par une pratique régulière que l'on acquière une bonne expérience.

Voir photos

La foire aux greffons s'est déroulée à la Salle Marcel Bouguen à Plabennec de 10h à 18h.
La préparation de la salle a démarré à 8H30 avec la mise en place des différents stands.
Distribution des greffons; vente des porte greffes; greffage; exposition des pommes tardives.
Mise en place des grilles recevant les différentes planches explicatives sur les porte- greffes, les techniques de greffage, de plantation, de taille et différentes fiches explicatives des maladies des pommiers. 
Le système de visionnage des vidéos de greffage et de taille est installé à l'entrée de la salle.  

La foire a débuté à 10h, l'entrée est gratuite.


                         Avant de choisir les variétés, les visiteurs pouvaient découvrir une exposition de pommes tardives,
                                      encore bien conservées et goûter certaines variétés.

Environ 170 greffons de pommiers et quelques greffons de poiriers et pruniers, abricotier et cerisier étaient disposés dans les présentoirs. Les listes des greffons disponibles classés par ordre alphabétique et par précocité fournissaient les informations nécessaire aux visiteurs. Plusieurs documents relatif à la pomologie étaient consultables . A partir des informations et des conseils des membres de l'association, les visiteurs pouvaient choisir les variétés et leurs greffons correspondants.
Les greffons sont fournis gratuitement, l'un des buts de l'association est de diffuser les variétés anciennes et locales vers un large public.

Ensuite les visiteurs avaient la possibilité d'acheter les porte-greffes adaptés aux variétés choisies :
M9 ,M106, M111, Bittenfelder pour les pommiers
Cydonia, et Pyrus communis pour les poiriers.
Prunus armeniaca et Prunus cerasifera myrobolan pour les a&bricotiers et pruniers
Prunus persica sylvestris pour les pêchers
Prunus Avium pour les cerisiers

Le stand de greffage a attiré un grand nombre de visiteurs qui ont pu faire greffer leurs variétés sur place. L'utilisation de la cuve chauffante de  la cire permettant l'étanchéité des greffes est très utile surtout quand le nombre de plants greffés est important.,


                          300 visiteurs sont venus à la foire et bon nombre sont repartis avec leurs plants greffés.

Revue de presse:

Ouest France 07/02/2018

Une foire aux greffons avec Avaloù

Plabenneg

Jean  Lion a animé l'initiation au greffage proposée par Avaloù Plabennec, samedi dernier. 

L'association Avaloù Plabenneg proposait, samedi après-midi, une initiation au greffage, animée par Jean Lion. Cette formation avait pour but de former les jardiniers amateurs à l'art du greffage, avant la foire aux greffons qu'Avaloù organise le samedi 17 février, de 10 h à 18 h, à la salle Marcel-Bouguen. Les visiteurs auront la possibilité d'y acheter des porte-greffe de pommiers, poiriers, pruniers et pêchers. Les greffons sont gratuits. L'arbre greffé coûtera 5 €.

 

Télégramme du 19/02/2018

    

L'initiation au greffage s'est déroulée samedi 3 février à la maison familiale rurale de Plabennec avec la présence de 35 adhérents. Jean Lion a exposé la partie théorique du greffage.

   

A Partie Théorique

Plusieurs points ont été abordés:

 1  Utilité du greffage

 Le greffage reproduit à l’exactitude la variété greffée, permet de sauvegarder une variété, de la reproduire autant de fois que nécessaire, d'adapter le plant au sol, de réguler la végétation et la fructification. Le semis d'un pépin produit un franc dont on ne connait pas la variété a cause de l'hybridation et la mise à fruits est très lente d'où l'intérêt de greffer.

2 La technique du greffage

Cela consiste à unir deux végétaux , un porte greffe et un greffon (la variété choisie à greffer)  par un contact au niveau de la zone génératrice (Cambium)

                                               

3 Les facteurs de réussite

Pour réussir la greffe il faut utiliser des plants de la même famille par exemple pommier sur pommier, poirier sur poirier etc... et greffer en sève montante (en fente, à l'anglaise, en couronne) ou en sève descendante (en écusson)

              

       Greffe en Fente double           Greffe anglaise compliquée

4 Choix du porte greffe

Le choix du porte-greffe conditionne la végétation et la récolte des fruits

Exemple du pommier: - porte-greffe franc permet d'obtenir une plante vigoureuse à fructification lente et à durée de vie longue

                                     - porte greffe M106 pour une  croissance plus lente, convient pour forme palissée, demi-tige ou gobelet

                                     - porte greffe M9  pour les formes basses cordons, simple U

5 Choix du greffon

Il doit être sain, indemne de maladie de virus et suffisamment vigoureux. Les greffons (bois de l'année) sont prélevés en général au mois janvier et conservés en jauge au nord jusqu'à la greffe.

6 Pratique de la greffe   

 Utiliser du matériel bien aiguisé, greffoir, sécateur. Désinfecter le matériel. Les coupes doivent être nettes et propres. L’assemblage est très important : bien faire coïncider les deux zones génératrices situées sous l’écorce, bien ligaturer avec du raphia ou des élastiques. Pour terminer recouvrir la greffe avec du mastic ou de la cire pour l'étancher et la protéger des intempéries.

7 Plantation

Une fois la greffe terminée reste la plantation, si possible praliner  le système racinaire (mélange terre - bouse de vache), il ne faut pas enterrer le point de greffe pour éviter le phénomène d'enracinement du greffon, amender le sol et surtout pratiquer un bon arrosage. Ne pas oublier d'étiqueter le plant.              

La partie théorique a été complétée par un diaporama et la projection d'un film sur la réalisation de la greffe en fente résumant bien les techniques utilisées

B Partie pratique

La partie pratique s'est déroulée dans la serre de la maison familiale qui organisait sa journée portes ouvertes.

Lors de la partie pratique par petits groupes accompagnés d'un formateur les adhérents ont pu s'entrainer à greffer sur des rameaux, ils ont pu acquérir les bons gestes pour la préparation des greffons et de la réalisation de la greffe. Plusieurs types de greffes  ont pu être expérimentées , la greffe en fente la plus courante pour les débutants, la greffe à l'anglaise  simple et compliquée, la greffe en incrustation et la greffe en plaquage. La greffe en couronne et en écusson n'est pas adaptée à la saison actuelle.

    

Conclusion: Cette activité attire toujours bon nombre d'adhérents toujours très intéressés avec l'envie d'apprendre à greffer si on en juge par les questions posées et par l'assiduité porté lors de l'exercice pratique.

 Voir Photos