L’activité du jour avait pour but d’informer nos adhérents sur la nature du sol, la mesure de PH et la plantation de fruitiers. 30 personnes environ ont assisté à cette activité au verger. L'abri est bien utile à cette époque pour donner les explications.
A Etude du sol
Jo a fait un exposé sur la nature du sol et donné les conseils à suivre pour la création d'un verger
 
1 – Etudier le sol avant plantation
Voici les conseils à observer lorsque l'on décide de créer un verger
 * Eviter de planter après d’anciens vergers risque de pourridiés (maladie: champignons s'attaquant aux racines)
 * Eviter les terrains trop humides S’il y a excès d’humidité : planter sur butte
 * Creuser le sol pour analyser le profil : épaisseur de terre végétale, qualité du sous sol (argileux, limoneux.)
 * Prévoir une analyse des constituants physiques (éventuellement) et chimiques du sol si projet important.
    cela permet d'apporter des corrections avant plantation.
 * Mettre en jauge si le délai de plantation est assez long. L'idéal est de planter le plus rapidement possible pour éviter le dessèchement des racines.
 
 
2- Corrections à apporter avant plantation
Après analyse il sera peut-être nécessaire d'apporter des corrections
Si le sol est trop acide soit PH < 6 on peut ajouter:
 * de la cendre de bois, qui contient de la chaux. Mettre entre 0,5 et 1 kg / 10 m2. Ne pas laisser la cendre à la surface du sol, surtout si celui-ci est argileux (effet négatif sur la structure qui devient compacte), mais l'incorporer immédiatement après application. La cendre de bois contient aussi du potassium, du phosphore et des oligo-éléments.
 * de la marne, de la craie, 1,5 kg / 10 m2 tous les 3 ans en terre légère ; 3 kg / 10 m2 tous les 5 ans en terre lourde. Epandre les morceaux à même le sol au début de l'hiver, la pluie et le gel provoquant l'effritement.
 * du calcaire broyé (0,3 à 2 kg / 10 m2)
Si le sol est trop alcalin PH > 7 on peut:
  * Apporter de la chaux environ 200g/m2
  * Amender le sol avec du soufre en fleur (le soufre a un effet acidifiant)
  * Utiliser un paillage à base de copeaux de bois de résineux qui ont également un effet acidifiant
 
3 - Période de plantation:
D'après le dicton "à la sainte Catherine (25 novembre) tout bois prend racine" on peut planter à partir de la fin du mois de novembre, la plantation peut se poursuivre jusqu'au mois de mars. Dans notre région, il est plus judicieux de planter en novembre ou décembre l'arbre a le temps de refaire ses racines avant le printemps.
Il est nécessaire de  planter toujours dans un sol bien ressuyé en dehors de périodes de gel.
 
4 - distances de plantation :
Les distances de plantation varient  suivant la taille du verger et la vigueur des arbres en conséquences il faut bien choisir le porte greffe adapté, voici un exemple pour des pommiers:
 * Haute Tige porte greffe franc ou Bittenfelder : 7m x7m ou 7m x 8m
  * Moyenne tige sur M106 : 4m x 4m ou 4mx5m
  * Basse tige ou palissé Sur M9 : 2m x 4m
 
5 – Trou de plantation :
 * Peut être ouvert longtemps à l’avance
  * Séparer l’humus de surface (20cm) de la terre de profondeur
  * Ameublir le fond du trou à la fourche-bêche permet aux racines de s’enfoncer plus  facilement
  * En cas de sous-sol argileux compact : planter sur butte
  * Il n’est pas utile de faire un trou trop profond, ne pas aller au delà de la terre jaune.
 
6 - fumure éventuelle :
            Technique  sans engrais :
            -    mettre la terre riche en humus au contact des racines
            -    apport compost ou fumier bien décomposé au dessus du sol après plantation
            -    recouvrir avec du BRF ou déchets de pelouse
Eviter les excès d’azote  qui favorisent le chancre et maladies et maintenir le point de greffe au dessus du sol
Conseils après plantation:
  * Paillage à réaliser ultérieurement
  * Possibilité d’apporter du "Bochevo" avant le paillage.
  * Surveiller les campagnols
  * Arroser régulièrement à partir du printemps surtout par temps sec les deux années qui suivent la plantation
  * Protéger contre le gibier          
 
 
B Plantation
Nous avons planté 1 pommier dans le verger.
Technique utilisée lors de la plantation
La technique utilisée est la méthode "BIO" qui tient compte de la situation  du verger en zone de protection de captage d’eau :
 * l’arbre à planter est en pot : dépoter le plant et décompacter la terre autour des racines
  * habillage des  racines abîmées au sécateur de façon a avoir des coupes franches
  * décapage du gazon :1m x 1m
  * trou : 60cm x 60cm x 50cm (à la limite de la terre jaune rester à 30cm de profondeur si l'épaisseur de terre végétale est plus faible) Ameublir le fond du trou à la bêche.
  * au fond du trou : épandage 1L de "Bochevo" à bien mélanger et à recouvrir
  * au-dessus, épandage 200g de chaux magnésienne sur l’ensemble du trou puis bien mélanger
  * placer le tuteur côté vent dominant.
  * placer l’arbre dans le trou : le bourrelet de greffe doit être à 10-15cm au dessus du sol
  * recouvrir les racines avec la terre de surface riche en humus 
  * épandre 1L de "Bochevo" sur le pourtour du trou puis bien mélanger
  * finir de combler le trou avec la terre restante en gardant une cuvette à la base de la tige
  * bien fixer l’arbre au tuteur de manière à ne pas blesser l'écorce
  * arroser avec 10Ld’eau
  * vérifier l’étiquetage.
Eviter le dessèchement des racines entre l’arrachage et la plantation, éviter le contact des racines avec le "Bochevo". Pour éviter le dessèchement on peut praliner les racines en les trempant dans un mélange de terre, bouse de vache et eau.
  
                   Trou de plantation                                            Apport de Chaux

    

 Mise en place du plant bourrelet de greffe au dessus du sol                   arrosage après plantation

 
Plantation d'un arbre au verger:
Emplacement verger                                      Variété                                               Porte greffe
L21 Pépinière                                        Reinette Ausseur                                          MM111
  
C Mesure de PH
Chaque adhérent avait la possibilité d'apporter des échantillons de terre de leur jardin afin d’évaluer le taux de PH pour chaque échantillon.
Jean-Noël est chargé de la mesure de PH de chaque échantillon.
La première étape consiste à étalonner le pH-mètre à l'aide de solutions étalons. La première solution étalon au PH de 4 et une seconde solution au PH de 7.
Ensuite vérifier la mesure de PH de l'eau déminéralisée qui doit être égale à 7 (PH neutre)
Mélanger la terre de l'échantillon avec l'eau déminéralisée et mesurer le PH du mélange, cette mesure donne la valeur du PH de l'échantillon.
Pour les fruitiers (pommiers, poiriers) un PH légèrement acide à neutre est idéal donc un PH entre 6 et 7
Pour augmenter le PH du sol on peut incorporer de la chaux ou des cendres de bois ne pas dépasser 200g par arbre.
Pour diminuer le PH du sol on peut incorporer de la matière organique (fumure décomposée, compost, Bochevo) ou du soufre ou à l'aide d'un paillage de BRF à base de résineux. Le PH mettra cependant quelques mois à descendre.
   
                    Mesure de PH                                         Solutions étalons